Covid-19: Réouverture des frontières

Classification des pays verts, orange et rouges, actualisée au 12 Septembre 2021 et la liste des conditions d'entrée liée au Covid-19: 

Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une  classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique.

Depuis le 1er juillet,  le « pass européen », également intitulé « certificat COVID numérique de l’UE », est entré en application au sein de tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022.

  • Pays « verts» : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. 

    Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Arabie Saoudite, l’Australie, le Bahreïn, Brunei, le Canada, le Chili, la Corée du Sud, Hong-Kong, le Japon, la Jordanie, le Liban, la Nouvelle-Zélande, Singapour, Taiwan, l’Ukraine, l’Union des Comores, l’Uruguay et Vanuatu.

  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans les listes des pays « verts » et « rouges », par exemple le Royaume-Uni, pour qui une obligation de test de moins de 24h pour les personnes non vaccinées a été ajoutée.
  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. 

    Il s’agit des pays suivants : Afghanistan, Afrique du Sud, Algérie, Argentine, Bangladesh, Brésil, Colombie, Costa-Rica, Cuba, Géorgie, Indonésie, Iran, Maldives, Maroc, Mozambique, Namibie, Népal, Pakistan, République démocratique du Congo, Russie, Seychelles, Suriname, Tunisie et Turquie.

  • Attention, même si un pays est indiqué en vert, les voyageurs  doivent tout de même s'informer des conditions d'entrée dans le pays (visa, frontières fermées, obligation de test, de quarantaine, etc.) et il n'y a pas toujours une réciprocité dans les facilités de voyage. Chaque État définit ses propres restrictions. 

    . Détails des conditions sanitaires par pays : 

    Consulter le site reopen.europa ou celui du gouvernement

    . Le passeport sanitaire européen pour voyager :

    Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer.

    Depuis le 1er juillet, le « pass sanitaire » est juridiquement reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen, notamment pour entrer sur le territoire national.

    Le certificat peut intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif de -72h ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

    Le passeport sanitaire européen est disponible sur le site Ameli de l'Assurance maladie dédié à la vaccination, depuis le 25 juin. Si vous êtes d'ores et déjà vacciné, connectez-vous sur le site Ameli/attestation-vaccin avec vos identifiants ou France Connect et imprimez l'attestation de vaccination mise à jour dans un document de 4 pages ou scannez le nouveau QR code dans l'application TousAntiCovid. Le code-barres vient alors s'installer dans la rubrique "Mon Carnet" dans les certificats.